COSMOS Iconologie

COSMOS Iconologie

Articles



Grandes iconologies

L'Orage de Giorgione

La folie Tintoretto

Vernet : l'effort

Joseph Vernet, le Passage

Le repos du Christ mort

Séléné et Endymion

Comment prier dans une coquille de moule

La Pauvreté Caravage

Dix Pietà de Giovanni Bellini

Si rare la Vénus naissant

Les fesses de Cupidon

Saint Paul et le Cheval 1

Saint Paul et le Cheval 2

Saint Paul et le Cheval 3

Saint Paul et le Cheval 4

Saint Paul et le Cheval 5


Peintres visionnaires du mystère de Marie

La Madone Sixtine

Visitation

Marie, mère et épouse de Dieu


Bible violente

Le Corps du Crucifié

Judith

Salomé


Bible sensuelle

Marie-Madeleine

La chevelure de Madeleine

David et Bethsabée

Chaste Suzanne

Joseph et la femme de Putiphar


Métamorphoses d'Ovide

Introduction à Ovide

Icare

Narcisse 1

Narcisse 2

Narcisse 3

Apollon et Daphné

Pygmalion et la Statue qui devint Femme

Pyrame et Thisbé


Mes poèmes de l'été 2016 et plus tard

Anges

Je me souviens de l'évangile

Jésus s'il te plaît

Route qui part à l'infini

Terre sainte terre maudite

La meilleure part

Contemple avec le chat

Une pierre

Vole !

Conte du nouveau jour

Comment éclot la perle

Si mes vers avaient des ailes

Trésor caché

Zoé la Vie

Les très-bas

Cramoisi

Enchantements

Invention

Matin d'envol

Je suis belle

Fougères

Etre arbre

Fête des platanes

Restes

Habitat rural

Laitue

Orphée

Cuisses

Pauvre France


Mes poèmes en vers

La vie est une bande dessinée

En mémoire de Polyphème

Dans la mer

Nunc est bibendum

Noces

Mains

Lard poétique

La chair est faible

Fin du jour

Penche-toi

Ignorance

Derniers mots

Cinq sens (au moins)

Cadavre divin

La vie au stère

Rengaine

partir en Mai

Les quatre poètes

Eclairage

c'était

tristesse

sein

Fin du jour

Dans

A quoi l'eau

Des pattes des ailes


Récits

Entre les deux gares de LilleEntre les deux gares de Lille Ils se regardaient les yeux dans les yeux, et on a beau dire que les amoureux sont seuls au monde, ils ne rejetaient rien du monde. Ils tenaient leurs visages assez éloignés pour que mon propr

Festa Major

Piano et Clavecins

2 - Le Passé ou le ticket de pain



Ecce Corinna venit ( traduit d'Ovide)