COSMOS Iconologie

COSMOS Iconologie

Etre arbre

 

 

 

Lente est la conscience de l'arbre, que les années font croître concentrique à lui-même. il lui faut bien des saisons pour allonger un bras; et quand tombent les feuilles il ne se remue pas, recueilli résigné.

 

 

au printemps son plaisir est dispersé dans ces bourgeons partout qui s'ébrouent qui éclatent avec son accord tacite et le parent de fleurs et sait-il seulement que ce sera si bref - et sait-il qu'on l'admire ?

 

 

la vieillesse de l'arbre s'étire sans combat ni débat; les branches stériles demeurent en place, l'une trop sèche tombe sans douleur, au bout des autres tournent encore quelques feuilles. dans le tronc les insectes rongeurs font une caverne, ce trou provoque un bourrelet,  où tout ce qu'il peut ramasser de sève monte encore et longtemps dans un aubier clair

 

 

plus lentement que jamais, sans gémir,  il se transforme en mort vivant.

 

 

heureux je le parie.

 

 

- - - - -

 



26/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres