COSMOS Iconologie

COSMOS Iconologie

Laitue

 

Entre les volets s'infiltre la brise comme un filet d'eau. Servez la salade en premier, sans autre apprêt que ces quelques gouttes restées en témoignage.

 

J'ai eu la vision d'une copieuse laitue, de sa plus ferme feuille qui n'a viré au jaune qu'à toute extrémité, et qu'on regarde longuement avant d'y mordre pour l'entendre craquer, ne sachant plus si le plaisir est de son bruit corsé ou du coup de mâchoire décisif, comme il en va des noix des pommes.

 

Si tu détaches de la plus grande enveloppante feuille la partie la plus drue, lève à hauteur de tes yeux une conque de blancheur baptismale. Sa forme est voisine de la coquille immense où navigue Vénus, ou de la place de Sienne quand on ne s'y entasse pas pour la course du Pallio.

 

J'y vois même le réceptacle de Ronsard versant ces roses en ce vin en ce beau vin versant ces roses.

 

Du monde entier en ce premier matin accourent les images, en l'honneur et célébration. La quantité de poésie est illimitée de la mer ou d'un jardin potager dans l'esprit d'un homme qui a beaucoup regardé. Parcelles de beauté tapies qui attendent d'être convoquées, telle la laitue pommée dont on fera le rapt, fraîche encore de la rosée nocturne que son calice a recueillie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Laitue.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 



11/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres