COSMOS Iconologie

COSMOS Iconologie

Eclairage

 

 

la lueur labile du phare

nous vient d’un bord de mer lointain

scandant sous un ciel de satin

un peu de la veillée avare

 

je la poursuivrai à ma table

sous la lampe de trente watts

attendant amolli de ouate

que passe le marchand de sable

 

puis dans mon rêve il n’est question

que d’interrupteurs et de douilles

de circuits où longtemps je fouille

pour faire l’illumination

 

l’esprit qui dort se plaint du manque

de lumières sous les plafonds

c’est du dormir qu’il se morfond

où le désir du jour se planque

 

un deuil sur moi fondit d’un bond

dont j’ai eu l’âme endolorie

car sur ma rivière chérie

on avait démoli deux ponts

 

panne de courant castration

le réveil est plein de questions

 

 

- - -

 



18/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres